Innover pour exister : toutes les aides à votre disposition

Dans une économie mondialisée, hyperconcurrentielle, algorithmée, l’innovation est indispensable à la croissance de l’entreprise. En réponse à cet impératif, un écosystème bouillonnant s’organise. De nouveaux acteurs voient le jour et de nombreuses aides sont mises en place pour accompagner les entrepreneurs dans tous les secteurs d’activités. Pour les créateurs de start-up, de TPE et de PME, le champ du possible est ouvert…

L'innovation, technologique mais pas seulement...

L'innovation, c'est stratégique ! Personne n'oserait dire le contraire aujourd'hui. Et certainement pas Paul-François Fournier, directeur de l'innovation de Bpifrance : « Selon la Commission Européenne, les entreprises ayant innové sur les 3 dernières années ont connu une croissance de 10 % en moyenne de leur chiffre d'affaires contre une baisse de 3 % pour celles qui n'ont pas innové. »

Pendant longtemps, l'innovation n'a été que technologique, scientifique ou industrielle. Avec le concours d'un groupe d'entrepreneurs et de la Fédération Internet Nouvelle Génération, Bpifrance a élaboré une nouvelle définition autour de six axes :

  • Innovation de produit, de service ou d’usage : améliore les produits/services/usages existants ou en introduit de nouveaux.
  • Innovation de procédé ou d'organisation : change la manière dont l’entreprise organise son travail et sa chaîne logistique.
  • Innovation marketing et commerciale : change la présentation, la distribution, la tarification, la promotion de l’offre...
  • Innovation de « modèle d’affaires » : réorganise la structure des revenus et des coûts.
  • Innovation technologique : crée ou intègre une ou plusieurs nouvelle(s) technologie(s).
  • Innovation sociale : répond à des besoins sociaux, tant dans ses buts que ses modalités1.

Exit donc l'hégémonie technologique. Néanmoins, l'innovation demeure étroitement liée à la transformation digitale. « Le numérique est un facteur de disruption dans tous les domaines », rappelle Paul-François Fournier. « Notre rôle est d'accompagner les entreprises dans cette dynamique de transformation. Pour autant l'innovation ne se limite pas non plus au seul digital. »

Pour preuve, depuis janvier 2015, Bpifrance finance toutes les formes d'innovation. Aujourd'hui, créer sa flotte de food-triporteurs, révolutionner le co-voiturage ou lancer une maison d'édition nouvelle génération entre dans le champ de l’innovation, au même titre qu'évoluer dans la création de logiciels, la robotique ou les biotechnologies.

R&D, la clé de la réussite

Dans les faits, de nombreux projets mêlent plusieurs types d'innovation. C'est le cas de Whisperies. Lancé en décembre 2013, ce site collaboratif publie des histoires pour enfants proposées par plus de 800 auteurs et illustrateurs. Adeline Fradet, co-fondatrice et présidente affirme que l'innovation est la clé de la croissance de son entreprise : « Nous avons créé notre propre technologie pour répondre à une innovation d'usage dans un marché en pleine mutation. Elle nous permet d'avoir une grande quantité d'histoires enrichies, de nombreux illustrateurs et auteurs, une valeur ajoutée de nos contenus. Elle crée notre différence sur le marché de l'édition. »

Chez Whisperies, la Recherche et Développement, c'est vital. Nous lui consacrons 70 % de notre budget développement et 50 % de nos effectifs. « Nous accordons beaucoup de temps au prototypage, à l'expérimentation, à la veille technique et d'usage. »

L’écosystème de l'innovation

Innover, c’est aussi inventer une nouvelle manière de travailler. Aujourd’hui en France se développe un véritable écosystème qui accompagne les entrepreneurs. Espaces de coworking, couveuses d’entreprises, incubateurs, pépinières. Les jeunes entreprises innovantes se déploient dans de nouveaux environnements de travail qui favorisent le collectif, l'accompagnement et l'émulation.

Autant de pratiques qui sortent l'entrepreneur de son isolement et l'aident à avancer, comme le confirme Adeline Fradet : « Je fais partie de l'incubateur lyonnais Rhône Alpes Pionnières, spécialisé dans les projets innovants dirigés par des femmes. Ce réseau est très intéressant car il permet d'échanger sur le développement de nos entreprises avec d'autres créatrices ou créateurs et, parfois, de trouver des synergies. »

C’est notamment grâce à ce partage d’informations et d’expériences que les projets s’affinent et parviennent à lever des fonds auprès d’investisseurs.

Les aides nationales à l'innovation

Financer un projet innovant, c’est aussi savoir faire preuve de patience et de persévérance pour identifier les aides qui vous correspondent le mieux. Comme nous le confirme Adeline Fradet : « Les aides à l'innovation existent mais c'est tellement diffus et compliqué qu'il faudrait presque payer des cabinets spécialisés pour s'y retrouver. » Beaucoup d'acteurs proposent des subventions, des prêts d'honneur, des avances remboursables qui présentent toutes des spécificités, des critères d’accessibilité et des modalités différentes.

Pour vous aider à vous repérer, nous avons identifié les principales aides nationales à l’innovation.

DispositifOrganismeType d'aideEntreprises concernées
Le statut Jeune Entreprise InnovanteURSSAFExonérations sociales et fiscalesAccessible aux PME de moins de 8 ans d'existence
L'aide pour le développement de l'innovationBpifranceAvance récupérable ou prêt à taux zéroAccessible aux PME et entreprises de moins de 2 000 salariés
La Bourse French TechBpifranceSubvention jusqu'à 31 500 €Entrepreneur individuel ou jeune entreprise de moins d'un an.
Le prêt d'amorçageBpifrancejusqu'à 500 000 €Entreprise de moins de 50 salariés de moins de 5 ans.
Le Crédit d'Impôt RechercheDGRI230 % des dépenses de R&DTout type d'entreprise.
Le Crédit d'Impôt InnovationDGRI220 % des dépenses liées au projet innovant (Plafond de dépenses : 40 000 €PME de moins de 250 salariés.

Le CIC et Bpifrance accompagnent le financement des entreprises innovantes

Ces prêts servent à financer vos projets d’investissement corporels et incorporels de la conception au développement de produits ou services nouveaux dont le caractère innovant et les perspectives de développement économique sont reconnus (recherche, développement, industrialisation, commercialisation...).

Vous pouvez alors bénéficier du Prêt Entreprise Innovante CIC3, réservé aux PME/TPE de plus de 3 ans.

  • Ce prêt de 100 000 € est d’une durée de 7  ans dont 2 ans en différé de capital,
  • Il bénéficie de la garantie Bpifrance.

Le mot de la fin à Paul-François qui livre un conseil aux entrepreneurs souhaitant se lancer ou innover : « Allez rencontrer vos pairs qui sont déjà passés par là. Le partage d'expérience marque la force d'un écosystème. En particulier dans l'innovation, l'expérience des uns fera réussir les autres ! »

Mise à jour de l'article initialement publié le 4 août 2016

1 – Bpifrance Financement : Nomenclature extraite du guide publié par Bpifrance intitulé Innovation Nouvelle Génération

2 – Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation

3 – Sous réserve d’acceptation de votre dossier par le CIC

0 commentaires

Commenter

 

Auteur

CIC

Le CIC est la banque d’une entreprise sur trois en France. Afin de mieux servir ses clients, elle met à leur disposition 2015 agences en France (Chiffres 2016), 3 succursales et 35 bureaux de représentation à l'étranger dédiés à l’accompagnement des entreprises françaises à l’international, plus de 19 000 collaborateurs.